L’arnaque des sms payants pour parler aux candidats de télé réalité: Enquête!

LIRE LA SUITE

Depuis quelques jours, de nombreux candidats de télé réalité sont pointés du doigt et c’est une véritable polémique naissante et inédite à laquelle nous assistons. En cause? La promotion d’un système de sms payants afin de pouvoir parler en direct avec ces candidats. Seul petit hic, de nombreux dysfonctionnements ont été relevés et les promesses annoncées sont désormais qualifiées d’arnaque par de nombreux médias!

En effet, si nous sommes habitués aux fameux placements de produits devenus désormais monnaie courante dans le monde des peoples, et pas seulement celui de la télé réalité, une nouveauté a fait son apparition depuis quelques semaines sur les réseaux sociaux de certains candidats: les sms surtaxés.

Promettant contre l’envoi d’un sms de pouvoir dialoguer en direct avec le candidat en question, ce système ne serait pas aussi transparent ni réglo qu’il n’y parait d’après une enquête parue sur le site stephanelarue.com. Comme l’explique le site, tout est partit d’un message du journaliste adressé au compte Twitter de « @jebookunestar » suite à la publication d’une publicité offrant de parler à Mélanie (Les Anges 8). Le visuel des anges 8 étant apposé à la publicité, celui-ci a alors demandé si la production des Anges était au courant et validait l’utilisation de ce logo officiel qui, de ce fait, la rattachait indirectement au système de sms surtaxés.

La réponse? Un blocage pur et simple du compte du journaliste par celui de la société de Mickaël Bizet, ex agent d’Amélie Neten, d’Anaïs Camizuli et actuellement mêlé à une polémique de supercherie présumée concernant le malaise de Coralie.

Devant cette réaction des plus étranges, le journaliste à alors tout simplement décidé de tester ledit système comme le ferait n’importe quel fan de candidats de télé réalité,  « en grande majorité mineur(e)s » précise à juste titre le site qui explique sa démarche:

« Nous ne dénonçons pas ce genre de numéro surtaxé, chacun fait ce qu’il veut en tout conscience, mais il s’agit, là, de la protection de mineurs et de plus cette publicité est très commentée sur les réseaux sociaux avec énormément d’interrogations. Le but est d’éviter aux enfants, qui utilise ce genre de service, de se faire punir par les parents à cause d’une énorme facture de téléphone qu’ils devront payer et ils pourrait en plus être privée de… téléréalité à la télévision. »

► Comme annoncé, il a donc tenté de parler avec Mélanie.

Article populaire

PHOTOS - Aurélie Dotremont change de nouveau de look !
Aurélie (Les Anges 11) en froid avec Sarah Fraisou ? Elle se fait chambrer à cause de sa perruque !

Première irrégularité relevée, l’absence de mentions légales tarifaires:

 » 0,65 centimes que nous imaginons TTC et non HT, mais cela n’est pas précisé sur le visuel et encore moins par SMS car contrairement aux numéros surtaxés audio, rien n’indique un endroit pour connaître les conditions générales et nous ne connaissons pas la société qui se trouve derrière ce numéro surtaxé. «  peut-on lire.
Et c’est donc partit avec l’envoi d’un premier sms marqué « MELANIE » comme demandé, et dont le journaliste recevra comme réponse
« Chaque SMS doit commencer par MELANIE. pour participer envoies dans l’ordre telephone prenom nom mail »
Alors que la mention TTC n’est déjà pas mentionnée sur la publicité, il s’avère que le coût n’est pas précisé non plus lors de chaque réponse du service invitant l’utilisateur à un (plusieurs) nouvel envoi de sms pourtant tout aussi payants. Et ce, d’autant que pour parvenir à n’envoyer ne serait-ce qu’une question, 3 envois minimum sont nécessaires.
► Le test se poursuit donc:

« Nous avons ENCORE dépensé 0,65 centimes…

Là « Mélanie » répond, encore une fois, immédiatement : « Salut! tu peux me poser toutes les questions que tu veux et je te réponds perso dès que possible… … Alors par quoi on commence ? 🙂 »

Bon visiblement Mélanie n’est pas disponible tout de suite, nous avons pourtant déjà payé 1,30 euros pour parler à un robot… Mais qu’importe, nous lui posons quand même notre première question ! »

 Puis:

« Bon, bah, après 0,65 Euros supplémentaires, Mélanie n’est, visiblement, pas disponible de suite alors que nous oui, puisqu’au moment où nous écrivons cet article, il s’est passé plus d’une heure et sans réponse !

Nous avons dépensé, pour le moment, 1,95 euro et nous n’avons toujours pas parlé à la jeune femme et nous ne savons pas quand elle répondra à notre première question…

C’est ballot, pour le moment nous avons le sentiment d’avoir payé pour rien, on voulait lui parler tout de suite nous ! C’était écrit « PARLE EN DIRECT « 

Le bilan est des plus gênants. Comme le décrit très bien notre confrère Damien Mercereau (TVMAG):
« Alors que le service promet une réponse «en direct», il aura fallu plusieurs heures pour obtenir satisfaction sans avoir la certitude que c’est bien la candidate des Anges 8 qui lui a répondu. »
Celui-ci a joint tout d’abord Mélanie qui lui a « assuré que c’était bien elle qui répondait aux sms » et qu’elle avait « accepté ce service de SMS surtaxé pour garantir une réponse plus rapide à ses fans. «Cela ne m’empêche pas de répondre parfois aussi sur Instagram» nous a-t-elle précisé. «  écrit notre confrère.
Damien Mercereau a également joint La Grosse Equipe concernant l’utilisation du logo officiel des Anges 8 et confie que « le producteur du programme, nous a révélé avoir adressé une mise en demeure au propriétaire de la ligne pour utilisation illégale et non autorisée. »
 Enfin, si le test a été effectué avec Mélanie, l’auteur de l’enquête précise toutefois qu’elle n’est incriminée directement et que le système est le même peu importe le candidat que l’on tente de joindre…
Que pensez-vous de ce scandale? Avez-vous déjà utilisé ce service de sms surtaxés? Ce système nuit-il à l’image des candidats de télé réalité, et par répercussions, sur l’image des Anges 8 d’après vous?