Fabrice Sopoglian condamne la violence dans #LesAnges8: « Il faudrait que je puisse intervenir! »

Confronté au scandale de la violence régnant sur le tournage des Anges 8, Fabrice Sopoglian la condamne et aimerait pouvoir intervenir à l'avenir...

Si Fabrice Sopoglian suit de près tous les candidats pour s’assurer de leur investissement quant aux projets professionnels qu’il leur offre en quelque sorte sur un plateau, le parrain des Anges a lui aussi reçu quelques critiques sur les réseaux sociaux à cause des nombreux clashs diffusés à l’écran. Forcément, le public sachant que Fabrice avait un bureau dans la villa, beaucoup ont pensé qu’il avait la possibilité d’intervenir mais n’en a rien fait…

Lors de son récent passage dans le Mad Mag, Fabrice Sopoglian a été confronté par Amélie Neten au comportement de Ricardo envers Aurélie. La jolie blonde a cité cet exemple et pour cause! Il s’agissait du dernier clash diffusé dans Les Anges 8 et les images de la persécution d’Aurélie par son camarade ont tellement scandalisé le public que des milliers de plaintes ont été adressées au CSA qui a fini par ouvrir une enquête.

Fabrice a alors eu une réaction pour le coup rassurante puisqu’il a confié ne pas avoir été au courant de cet acharnement, précisant que s’il avait été là, il n’aurait clairement pas laissé faire Ricardo. En interview au micro de notre confrère, Damien Mercereau (TVMAG), le parrain des Anges 8 a été plus loin dans ses explications:

J’ai uniquement des retours sur les rendez-vous professionnels mais je ne suis jamais informé de ce qui se passe dans la villa. Par exemple, le coup de Ricardo qui balance le matelas d’Aurélie et le traîne partout, je ne savais pas. Quand je suis arrivé, je sentais qu’il y avait un malaise mais personne n’est venu m’en parler. Si Aurélie était venue me raconter ce qu’il s’était passé, moi le premier je serais venu tirer Ricardo par les cheveux pour le sortir. Je ne supporte pas qu’on manque de respect aux gens.

La seule chose qu’il ait constaté de ses yeux et qui l’a fait réagir illico, c’est l’état déplorable de la villa des Anges! Il confie:

Ce n’est pas passé dans les épisodes, mais je leur avais reproché le manque d’entretien de la maison, c’était une véritable porcherie. Ils étaient dans une maison de 30 millions de dollars et ils se comportaient comme des porcs. C’était sale, ils ne faisaient pas le ménage. 

Mais alors, le rôle du parrain pourrait-il s’élargir pour les prochaines saisons? Il est clair que Fabrice aimerait être un peu plus impliqué et déplore notamment l’absence de « quelqu’un qui (me) lui rapporte ce qui se passe au quotidien pour (que je) qu’il puisse intervenir »:

 Quand je vois des tweets me reprochant de n’avoir rien fait, ça me met mal à l’aise parce qu’évidemment il aurait fallu intervenir. Mais je n’étais au courant de rien! Je n’aurais jamais accepté ces scènes de bizutage, ces lits vandalisés, ces histoires de «pause caca»…

Mon rôle ne devra jamais être d’être un gendarme. Ma mission sera toujours de les faire réussir professionnellement, pas d’être Pascal le grand-frère. Mais il faudrait que je puisse avoir mon mot à dire sur certains de ces clashs et intervenir lorsque c’est vraiment nécessaire. (…) Il y aura toujours des clashs mais il ne faut pas tout accepter.

Effectivement, nul doute que le programme n’aurait pas atteint un tel stade d’agressivité, voire de cruauté, si quelqu’un avait été présent auprès des candidats pour intervenir! C’est d’ailleurs bien ce qui a été reproché à la production du programme par le public qui, scandalisé, estime qu’en gardant des candidats tels que Ricardo pour ne citer que lui, cautionne finalement cette violence et ces acharnements gratuits.

Que pensez-vous des remarques de Fabrice Sopoglian? Partagez-vous son opinion?