Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Bilal Hassani dépose plainte pour  »injures, provocation à la haine et à la violence et menaces homophobes »

Cet article a été vu fois
Bilal Hassani dépose plainte pour "injures, provocation à la haine et à la violence et menaces homophobes"

Grand gagnant de la seconde édition de « Destination Eurovision« , Bilal Hassani représentera donc la France en mai prochain au grand concours de l’Eurovision. En attendant, le jeune homme est victime d’une véritable avalanche de haine, tant raciste qu’homophobe

En effet, l’annonce de la victoire de Bilal Hassani ce week-end a relancé les nombreuses insultes et menaces  racistes et homophobes à l’attention du jeune homme. Si, au quotidien et depuis longtemps, Bilal « essaye vraiment de ne pas y prêter attention » et de « toujours se concentrer sur l’amour » pour « ne pas mettre la haine en lumière » a-t-il confié au micro du Buzz TV de Figaro, le chanteur a cette fois-ci déposé plainte.

Son avocat, Me Étienne Deshoulières, a en effet annoncé avoir déposé pour son client une plainte contre X pour « injures, provocation à la haine et à la violence et menaces homophobes ».

Des propos « inadmissibles », pour lesquels leurs auteurs « encourent jusqu’à 6 ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende ». » (…) l’objectif de celle de Bilal Hassani, c’est de dire qu’on ne peut plus insulter, menacer, appeler au meurtre sur Internet sans que les associations de lutte contre l’homophobie réagissent. Il faut que les personnes qui se croient protégées par l’anonymat derrière leur ordinateur soient inquiétées »  a précisé son avocat.

Cette démarche est par ailleurs soutenue par les associations Stop Homophobie, Mousse et Urgence Homophobie.

Qu’en pensez-vous?