Matthieu Delormeau: Confidences touchantes sur sa maman décédée…

LIRE LA SUITE

Depuis que Matthieu Delormeau a intégré l’équipe de Touche pas à mon poste, l’animateur s’est littéralement révélé et épanoui. Exit la bienséance dont il avait toujours fait preuve sur NRJ12, Matthieu se lâche désormais comme jamais et est vraiment lui-même pour le plus grand plaisir du public. Mais si Matthieu affiche une bonne humeur communicative en permanence, il cache aussi certaines blessures…

Toujours prompt à amuser la galerie, comme il l’a fait toute l’année aux côtés de Cyril Hanouna passant ainsi du statut de petit nouveau à celui de chroniqueur indispensable à l’émission, Matthieu Delormeau sait aussi dévoiler ses émotions. C’est en l’occurrence ce qu’il a fait lors d’une interview accordée au web magazine minute-auto.fr, se confiant sur un sujet sensible pour lui, la perte de sa maman.

Article populaire

Matthieu Delormeau: Clashé par Thierry Moreau, il réplique violemment!
Matthieu Delormeau: Clashé par Thierry Moreau, il réplique violemment!

Si par pudeur Matthieu Delormeau n’est pas entré dans les détails, il a néanmoins fait une confidence touchante sous forme d’anecdote:

« J’ai perdu ma mère quand j’avais 10 ans. Elle était très malade et savait que j’aimais beaucoup les voitures. Un jour, elle m’a dit : ‘Viens mon chéri, on va acheter une BMW.’ A l’époque, ça valait 47 000 francs. Comme on n’avait pas les moyens de s’offrir une BMW, elle a acheté l’entrée de gamme. Une 315 de quatre cylindres et 75ch. Elle n’avait ni direction assistée, ni ABS. Il y avait même encore les moulinets pour descendre les fenêtres ! »

Un souvenir cher à son coeur qui trouve un écho plus récent:

« Pour mes 40 ans, ma famille m’a fait un cadeau formidable. On dînait tous ensemble et j’ai reçu un livret de bord BMW assez usé de 1983. Ils avaient déniché, chez un vieux monsieur, une première main identique à celle que ma mère m’avait offerte. Ce jour-là, j’étais en larmes. Je ne m’en séparerai jamais. »

Difficile de ne pas être émus devant ces souvenirs…

Et vous, qu’en pensez-vous? Emouvant, non?