#LaVilla5 : Nathanya livre un récit glaçant sur l’homme qui l’a séquestrée et violée

LIRE LA SUITE

La jeune femme, qui s’est toujours montrée sans langue de bois, partage son histoire, celle d’une jeune femme qui a souffert sous la brutalité d’un homme plus âgé.

« Quand j’avais 15 ans, cet homme en avait 20. Il a fait de moi un animal. Je n’avais plus le droit à quoi que ce soit, à rien. Je n’avais plus le droit de parler et de ressentir. J’étais sa chose (…) C’était une période de ma vie où j’ai perdu pour la première fois de ma vie quelqu’un de très proche et où j’apprends que j’ai un problème de santé grave. J’étais hospitalisée » commence à raconter Nathanya, en pleurs, sur le plateau de Sam Zirah.

Article populaire

#LaVilla5 : Sarah fraisou, cambriolée, elle est folle de rage

La jeune femme qui est aujourd’hui en procès avec l’homme de 5 ans son aîné mais aussi avec Illan qui l’avait contacté a beaucoup souffert de cette rencontre : « J’étais tout le temps seule. Cette solitude a fait que j’avais besoin qu’on prenne soin de moi. À l’âge de 15 ans, tu as besoin d’une figure paternelle et d’autorité. Ce mec-là m’a apporté ça dans le sens où c’est ‘tu ne sors pas, tu fermes ta bouche, tu rentres à telle heure’, ‘tu m’appelles maintenant, si tu ne fais pas, t’es une grosse p*te’. C’était tout le temps. » confie-t-elle.

« On s’est rencontré, on a parlé pendant six mois. Au bout de trois semaines, il s’est rendu compte que j’étais le genre de femme à pouvoir partir. Il m’avait frappé la semaine d’avant (…) J’étais vierge et il m’a violée. On était enfermé dans la pièce (…) J’avais du sang sur le tee-shirt et il m’a poussé par terre. Il m’a dit ‘maintenant, reste par terre comme une chienne que tu es’. Après ça a été de pire en pire (…) Tous les jours je devais choisir entre ce que j’allais prendre, est-ce que je vais me faire enfermée ? Est-ce qu’il va me jeter de l’autoroute ? Et le pire, c’est que quand il te viole, il aime ça. » s’attarde la candidate de la Villa des coeurs brisés qui pourrait avoir trouvé (enfin) l’amour.

À lire aussi : Jessica Thivenin de nouveau inquiète pour son fils Maylone

Et vous, que pensez de la confession de Nathanya ?