Kim Kardashian: Son audition dévoilée, elle raconte son agression!

Cet article a été vu fois
Kim Kardashian: Son audition dévoilée, elle raconte son agression!

Après l’agression dont Kim Kardashian a été victime dans sa chambre d’hôtel alors qu’elle était à Paris pour la Fashion Week, la star s’est murée dans le silence total et avait même disparue temporairement des réseaux sociaux. Fort heureusement, l’enquête vient de faire un bond significatif avec l’arrestation de ses agresseurs, et son audition a même été dévoilée…

En effet, c’est sur le site Le Journal du Dimanche que nous découvrons ce qu’il s’est passé cette nuit-là, raconté par Kim Kardashian en personne lors de sa déposition, à 4 h 30 du matin, ce 3 octobre dernier. Voici quelques extraits :

« J’ai entendu du bruit à la porte, comme des pas, et j’ai crié pour demander qui était là, personne n’a répondu. J’ai appelé à 2h56 mon garde du corps. J’ai vu par la porte coulissante deux personnes arriver, plus le monsieur de l’accueil qui était attaché. Les deux hommes étaient cagoulés, l’un avait un masque de ski et il avait une casquette et une veste avec « Police » écrit dessus. Le deuxième individu avait les mêmes vêtements « Police » mais ne portait pas de lunettes. L’individu avec les lunettes de ski m’a arraché mon BlackBerry. Celui avec les lunettes de ski mesurait 1,70 m, mince, pantalon noir, bottes noires. Il m’a parlé en français. C’était un individu de type européen. Le second individu, aussi européen, était plus grand et il est resté avec l’agent de sécurité.

Il m’a demandé avec un fort accent français ma ring (bague). Elle se trouvait sur la table de chevet, elle vaut 4 millions de dollars. (…) Je lui réponds que je ne sais pas, il sort une arme et je lui montre la bague. Il a dirigé l’arme vers moi. Il prend la bague, il a des gants. Il m’a demandé où sont les bijoux et l’argent. Ils m’ont attrapée et emmenée dans le hall d’entrée. J’étais en peignoir, nue en dessous. Nous sommes allés ensuite de nouveau dans la chambre et ils m’ont poussée sur le lit. Et, à ce moment-là, ils m’ont attachée et mis des câbles en plastique et du scotch sur les mains, puis m’ont scotché ma bouche et mes jambes. Ils m’ont portée dans ma salle de bains, plus précisément dans ma baignoire.

(…)

Ensuite, ils sont partis en courant. Pendant le vol, ils avaient le portable de l’hôtel qui n’arrêtait pas de sonner et ils parlaient en français. J’ai eu l’impression qu’ils disaient qu’il fallait partir. Ensuite, j’ai réussi à enlever le Scotch de mes mains et de ma bouche, et les câbles en plastique. J’ai senti qu’ils étaient un peu inexpérimentés dans la façon dont ils m’ont attachée. »

Il y a de quoi avoir été traumatisée en effet, même si fort heureusement il y a eu plus de peur que de mal!

Que pensez-vous de la façon dont s’est déroulée cette agression?