CHOC! Kim Kardashian: Victime d’une attaque à main armée à Paris!

Cet article a été vu fois
CHOC! Kim Kardashian: Victime d'une attaque à main armée à Paris!

Si les plus matinaux d’entre vous se sont connectés sur Twitter ce matin, ils ont alors pu découvrir que Kim Kardashian était classée en Top Tweet parmi les sujets les plus twittés. Et bien pour le coup, la raison n’est pas une tenue  portée par la it-girl et jugée trop transparente ou un selfie torride. Non, Kim Kardashian a été victime d’une sacrée mésaventure alors qu’elle séjournait dans notre capitale…

Il y a quelques jours, nous vous révélions que Kim Kardashian avait subi un assaut des plus désagréables. Alors qu’elle sortait de voiture afin de se rendre à l’un des nombreux défilés proposés durant la fashion week, le serial blogueur Vitalii Sediuk s’est jeté sur elle pour lui embrasser les fesses! Un geste qualifié « d’agression » dans de nombreux médias.

Seulement ce week-end, la star a subi une véritable agression à proprement parler et ce, dans sa propre chambre d’hôtel, un hôtel particulier du VIII ème arrondissement de Paris où elle séjournait.

« Elle est vraiment très sonnée, mais, physiquement, elle est indemne », a déclaré l’attaché de presse de Kim Kardashian, expliquant alors que « des hommes armés et masqués » ont fait irruption dans sa chambre d’hôtel. La tenant alors en joue, ils lui auraient dérobé « plus de dix millions d’euros de bijoux « !

« Le préjudice se monte à plusieurs millions d’euros, dont principalement des bijoux. Le montant total est encore en cours d’évaluation » a précisé la préfecture de police de Paris.

Les assaillants, tout d’abord évalués à deux et qui seraient en réalité cinq, seraient apparus déguisés en policiers aux alentours de 3h du matin ce dimanche, puis auraient menotté les gardes du corps avant d’enfermer Kim Kardashian dans la salle de bain pour lui dérober ses bijoux ainsi que des téléphones portables.

« Tout est mis en oeuvre pour élucider cette affaire et interpeller les auteurs. La brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire parisienne est saisie de cette enquête », a indiqué la préfecture de police.

Que pensez-vous de cette agression?