La Fouine: Il s’explique enfin sur la fameuse « agression sexuelle sur mineur »!

La Fouine: Il s'explique enfin sur la fameuse "agression sexuelle sur mineur"!

Dans la guerre qui fait rage depuis des années entre Booba et La Fouine, l’un des tacles favoris du premier était de traiter le second de « pointeur ». La raison? La divulgation en 2013 des fichiers STIC de divers grands noms du RAP français, notamment celui de La Fouine et dans lequel était mentionné une agression sexuelle sur mineur…

Pour ceux qui l’ignorent, les fichiers STIC (Système de traitement des infractions constatées, ndlr) ne sont pas les casiers judiciaires mais des dossiers confidentiels répertoriant diverses données personnelles obtenues après des enquêtes de police. Forcément, la mention de cette « agression sexuelle sur mineur » a été du pain béni pour Booba qui n’a alors eu de cesse de s’en servir contre son rival.

Si La Fouine a toujours démenti ces accusations sans pour autant rentrer dans les détails, il n’a pas non dévoilé son casier judiciaire en guise de preuve comme il l’avait annoncé sur Skyrock il y a quelques temps déjà. Mais cette fois-ci, il s’est exprimé bien plus clairement à ce sujet au micro de Boobska-p.com, et notamment sur le fait qu’il n’ait pas dévoilé la fameuse preuve tant attendue:

Article populaire

Booba affiche Maitre Gims sans lunettes et le provoque sur Instagram!
Booba affiche Maitre Gims sans lunettes et le provoque sur Instagram!

« Le truc, c’est que je n’aime pas me justifier. Mon casier judiciaire, il n’y a rien dessus. Je ne suis jamais tombé pour viol » a-t-il expliqué tout d’abord.

Et le rappeur de développer enfin la raison pour laquelle le « viol » apparait sur son fichier Stic.

« Le fichier Stic révélé sur internet rassemble toutes les fois où l’on a pu être interrogé par la Police. Cette histoire là remonte à une dizaine d’années, j’étais en studio à Montparnasse durant une période. Six mois après, la Police me convoque, je me rend au commissariat et on me dit directement que je peux partir. Je demande la raison de ma convocation et on me répond que c’est parce qu’il y a eu des viols sur le quartier de Montparnasse et qu’ils ont retracé tous les appels de la zone. Ils recherchaient une personne de couleur noire donc ils m’ont invité à partir. L’état français balance n’importe quoi sur leurs fichiers Stic. Ensuite, j’ai demandé mon casier judiciaire, qui est en deux parties, le criminel et le correctionnel. »

Il conclut:

« Si j’avais violé quelqu’un, ça serait dans le casier criminel « .

Voilà qui devrait apaiser les rumeurs!

Avant que ceux de plusieurs rappeurs ne soient dévoilés, connaissiez-vous l’existence des fichiers STIC?