Cyril Hanouna: « On voudrait retirer #TPMP à son public, je ne laisserai pas faire! »

LIRE LA SUITE

La polémique suscitée par la diffusion des photos hots de Karine Ferri, la semaine dernière dans Touche pas à mon poste, n’en finit plus de faire des vagues. Si la jeune femme a été extrêmement affectée par l’affaire, Cyril Hanouna l’est aussi de l’ampleur que prend sa guerre avec le Groupe TF1

Alors qu’il invitait TF1 à « arrêter cette guerre ridicule » dans un message posté sur Twitter en fin de semaine dernière, Cyril Hanouna a accordé une interview exclusive à Jean-Marc Morandini à propos de ses différents avec le groupe concurrent.

Article populaire

Cyril Hanouna: La fin de la guerre avec le Groupe TF1?
Cyril Hanouna: La fin de la guerre avec le Groupe TF1?

D’après l’animateur, le « problème » est que « la liberté de ton et le succès de TPMP dérange« . Il confie:

« Nous avons débarqué de France 4 sur une petite chaîne de la TNT en faisant 400.000 téléspectateurs. Trois ans plus tard nous étions à 1,5 million.

Et après 7 ans et 1.500 émissions en direct nous réunissons toujours 1,4 million de personnes de tous âges, tous milieu sociaux, tous horizons, tous les soirs. Et en plus nous parlons médias. Ce succès dérange. »

Quant à sa propre part de responsabilité dans cette guerre ouverte? Il répond:

« La seule différence c’est que j’avance à découvert. Je dis ce que je pense et je pense ce que je dis.

J’exprime mes opinions et je passe à autre chose. Je n’utilise pas la dénonciation auprès du CSA pour tout et n’importe quoi. On m’accuse de tous les maux.

On ne compte plus les saisines, les lettres au CSA, les coups bas de TF1 à mon encontre… Je serais responsable de la baisse d’audience de DALS, de Burger Quiz… Soyons sérieux !

Je dis à TF1 : respectez le public, stop à l’acharnement. Parce qu’au-delà de ma personne et de mon émission, c’est mon public qui est visé.

C’est le million et demi de Français qui nous regardent tous les soirs, qui veulent se divertir, tout en ayant un regard sur ce qu’il se passe dans les médias, qu’on attaque, et ça je ne peux le laisser passer. »

Et l’animateur de conclure, plus déterminé que jamais:

« On voudrait surtout retirer TPMP à son public. Et je ne le laisserai pas faire. Nous continuerons à nous exprimer sur tous les sujets, avec toutes les opinions. C’est ce qui fait la richesse de notre société, la diversité des opinions, des gens.

Je pense qu’il y a encore une place à la télévision pour une émission ouverte, populaire, diverse. Certains, pas tous heureusement, à TF1, semble penser le contraire. Ca me désole. »

Qu’en pensez-vous?