Enorme rebondissement de l’Affaire Morandini! La véritable « Catherine Leclerc » retrouvée!

LIRE LA SUITE

Depuis la semaine dernière, l’affaire Morandini affole le paysage médiatique français et ce, suite à une enquête choc publiée par le site Les Inrocks sur les « pratiques perverses » présumées de l’animateur. Après avoir recueilli de nombreux et accablants témoignages, la journaliste à l’origine de l’enquête a révélé que de nombreuses requêtes à connotations sexuelles avaient été faites à des comédiens postulants par une certaine directrice de casting travaillant pour la société de production de Jean-Marc Morandini. Une certaine « Catherine »…qui vient d’être retrouvée!

C’est un gros rebondissement en effet auquel nous assistons par rapport au scandale impliquant Jean-Marc Morandini. Rappelons que si certains comédiens ont témoigné et révélé avoir rencontré l’animateur lors de castings durant lesquels ils ont été invités à se mettre nus devant lui, posant même pour des clichés, la plupart ont au départ été « recrutés » par une certaine Catherine Leclerc se présentant comme la directrice de casting de Ne Zappez Pas Productions, dont Jean-Marc Morandini est le gérant. Des échanges par mail dont les demandes étaient là encore sexuellement explicites, notamment par des évocations de masturbation, voire de fellation, à l’animateur en personne.

Seulement voilà, dans leur enquête, Les Inrocks pointent du doigt certaines incohérences et ne cachent pas que l’identité de cette fameuse directrice de casting est non seulement étrangement floue mais pourrait tout simplement être un pseudo derrière lequel se serait caché Jean-Marc Morandini pour arriver à ses fins et pousser les comédiens potentiels à se dénuder voire plus. L’animateur, qui a démenti toutes ces allégations et s’est dit prêt à déposer plainte pour diffamation, avait alors expliqué que cette Catherine ne travaillait plus pour sa société depuis un moment mais que le pseudo était toujours utilisé par son équipe.

Il s’avère qu’un surprenant rebondissement vient de se produire puisque la femme dont la photo accompagnait le nom de « Catherine Leclerc » a été retrouvée par le site Sud Info!

Article populaire

Affaire #Morandini: L’animateur mis en examen, son avocat s’exprime!
Affaire #Morandini: L’animateur mis en examen, son avocat s’exprime!

Et Sud Info d’annoncer la couleur:

Il n’y a quasiment plus aucun doute : c’est bel et bien Jean-Marc Morandini et son équipe qui se cachaient derrière l’identité de Catherine Leclerc, cette pseudo-directrice de casting qui réclamait des photos dénudées aux candidats. Pour donner un visage à Catherine, l’animateur d’Europe 1 a piqué, sur le web, la photo de Sophie, une musicienne belge !

Catherine Leclerc n’existe pas ! Derrière ce pseudonyme, il y a un homme. Il s’appelle Jean-Marc Morandini. L’animateur et son équipe de «Ne zappez pas productions » se cachaient derrière cette identité pour poster des petites annonces sur le site web « Nawak », qui recense des candidatures liées au monde du spectacle. Avec ce pseudo, il cherchait aussi à obtenir des vidéos de masturbation et des photos de nu de la part de jeunes comédiens en quête de gloire.

« Cette Catherine nous a fait parvenir des documents prouvant qu’elle travaillait bien pour Morandini« , a confié Julien Roques, directeur de « Nawak », à Rue89.

Et Sud Info de préciser que « la photo de profil utilisée par Catherine Leclerc sur le site est une photo volée (voir plus bas, ndlr). Et le visage usurpé est celui de Sophie, une musicienne de 30 ans. »

Contactée, la jeune femme est sous le choc! Elle confie:

« C’est hallucinant, je tombe des nues! Je m’étais coupée de l’actualité, je n’avais donc pas entendu parler de cette affaire Morandini ! Mais depuis une heure, je reçois de nombreux messages! Je suis clairement une victime. Je ne connais pas ce Jean-Marc, je n’ai jamais eu de contact avec lui. Pareil avec Catherine Leclerc. Savoir que l’on peut utiliser ma photo pour ça. Là, je suis vraiment sur les nerfs…  Je préfère ne pas trop faire de déclaration pour le moment. Je suis choquée. Je vais en parler avec une personne de confiance, et on verra  ! ».

Sud Info étaye d’ailleurs son article par la capture écran de l’une des annonces de recrutement postées par « Catherine Leclerc », avec en photo de profil le visage usurpé de cette fameuse Sophie:

 

catherine-leclerc-sophie

 

Sommé par la direction d’Europe 1 d’écourter ses vacances à l’étranger afin de venir s’expliquer sur le scandale le mettant en cause, l’animateur a refusé, arguant ne pas vouloir « accréditer la véracité des propos rapportés dans l’enquête des Inrocks ». Il a toutefois été annoncé que Jean-Marc Morandini s’exprimerait sur l’affaire en début de semaine. Qu’en sera-t-il après ce rebondissement de taille? Difficile à dire d’autant que suite à la publication de l’enquête, d’autres langues se sont déliées, à l’image de Chris Bieber qui a fait des révélations chocs ou de jeunes comédiens qui se sont dit prêts à déposer plainte contre l’animateur.

Pire encore, Les Inrocks ont vraisemblablement recueilli de nouveaux éléments tendant à prouver leurs allégations et ont annoncé qu’un second volet de l’enquête serait publiée le 20 juillet.

A suivre…

Que pensez-vous de cette découverte?