Luna Skye encore en danger ? « Je ne peux même plus tenir sur mes jambes »

LIRE LA SUITE

La jeune femme a écrit une longue complainte pour donner de ses nouvelles et prévenir des dangers de la chirurgie esthétique.

Luna Skye a encore inquiété ses fans. La jeune femme a posté une nouvelle story où elle apparaît affaiblie. « Bon bah les amis je n’ai pas trop la force de parler. J’ai appelé l’hôpital et apparemment j’ai tous les effets secondaires de l’anesthésie. J’ai réussi à rentrer chez moi, et depuis j’ai des douleurs horribles. Je ne peux même plus tenir sur mes jambes. » écrit-elle de l’hôpital.

Et d’ajouter dans un nouveau message alarmant : « Pour ceux qui critiquent, je m’adresse rarement à vous mais aujourd’hui j’ai envie. Ceux qui disent voilà les résultats d’une chirurgie esthétique, tout ça pour un gros Q, c’est ça Dubaï et j’en passe, depuis plus d’un an vous lisez un livre à sa couverture, ou à travers des médias qui pour la plupart sont seulement là pour faire du p*te à clique« .

Article populaire

#LesAnges9: Encore une candidate de retour en France!
#LesAnges9: Encore une candidate de retour en France!

« Je n’ai jamais voulu un gros Q, j’en avais déjà un sauf que quand on tape de la C à longueur de journée, qu’on opère en Afghanistan, à Londres ou Paris on ne risque pas de foutre l’aiguille au bon endroit et du coup on ruinera forcément la vie de beaucoup de ses patients. Hier ils ont même trouvé de l’acide hyaluronique au niveau de mon périnée ! Dans le rectum. Donc je voulais me faire grossir le périnée et le rectum ??? Dans mes muscles ! Tout autour de mes nerfs. À ce niveau là croyez-moi je n’ai pas choisi d’être injectée de cette manière. Et j’avais confiance autant que vous aviez confiance aux influenceurs qui étaient mes « amis » et vous vendent leurs m*rdes en faisant croire que c’est de l’or à longueur de journée » continue-t-elle mais ne cite aucun nom.

« Ce n’est pas une question de médecine esthétique, mais de médecin. De plus pour tous les rageux qui disent que je me suis tue sur les détails sordides oui c’est vrai. Pas parce que je protège quelqu’un mais parce que je me protège moi et ma famille car ils vont au-delà de la chirurgie et m’empêchent de dormir. Si je n’étais pas suivie par un psychiatre je ne serais même pas en train d’écrire ce pavé. Je n’ai pas la force de vous dire les détails de cette histoire tant que je n’ai même pas moi-même eu la force de les digérer » argue-t-elle.

Et de conclure : « Et pour finir, je n’ai pas choisi de médiatiser ça, je n’ai pas eu le choix. On ne cache pas des mois de sa vie dans un hôpital, les choses se sont vite emportées. J’étais hospitalisée seule, je ne savais pas quoi faire, qui croire, j’ai donc du un minimum le faire tout en essayant de me protéger une fois de plus. Plein de médias ont profité de cette histoire, plein de gens. Moi tout ce que je voulais c’était au final que ça cesse, mais apparemment il y en a qui continuent toujours à vivre leur best life malgré tout. J’aimerais que vous compreniez même si on est médiatisé on a le droit de garder des choses qui nous font mal sans se faire inventer mille vies, et insulter« .

A lire aussi : Jazz : le moral à zéro, elle suit les conseils de son mari

Et vous, que pensez-vous de la prise de parole de Luna Skye ?