Diam’s : ses douloureuses confidences sur son passé et sa conversion

LIRE LA SUITE

« Quand je raconte que j’ai voulu mettre fin à mes jours, c’était sérieux quoi »

« Je ne renie pas mon passé. Ça, c’est sûr. Moi normalement, je suis morte. C’est-à-dire que quand je raconte que j’ai voulu mettre fin à mes jours, c’était sérieux quoi. (…) Il y avait la haine quand même. Mais elle n’était pas sous cette forme. À l’époque, la haine, c’était des courriers qui étaient écrits à la main, qui étaient piégés. On avait des courriers piégés nous. Ils mettaient des lames de rasoir dans les enveloppes pour qu’on se coupe quand on ouvrait l’enveloppe » confie Mélanie Diam’s lors d’un entretien avec Augustin Trapenard pour Brut.

Article populaire

Hilona : ses douloureuses confidences sur l’absence de sa mère

À lire aussi : Anas et Fidji se sont mariés et font une magnifique annonce

Et vous, que pensez-vous des confidences de Diam’s ?