Miley Cyrus avoue enfin faire la promotion de la cocaine et l’ecstasy dans sa dernière chanson !

LIRE LA SUITE

Ce n'est un secret pour personne: Miley Cyrus est complètement accro à la drogue! Récemment, elle était photographiée dans la rue, totalement sous contrôle de marijuana, perdant quasi connaissance! La starlette, habituée à provoquer l'opinion publique lors de ses interviews, vient d'en rajouter une couche en affirmant qu'elle faisait clairement l'apologie de la cocaine et de l'ecstasy dans son dernier single.

De passage à Londres pour sa promotion, elle a ainsi confirmé au Daily Mail ce que beaucoup de ses fans pensaient: oui elle parle bien de drogue dans "We can't stop!"

Article populaire

Miley Cyrus: Est-elle la Britney Spears moderne?

"Ça dépend de qui écoute. Si tu as 10 ans, alors c'est "Miley". Si tu sais de ce dont je parle, alors tu comprends l'allusion. Je voulais juste que ça puisse passer sur les radios", a-t-elle alors avoué. Autrement dit, les paroles "Nous aimons faire la fête, danser avec Molly, faire ce que nous voulons" et la phrase "Tout le monde en ligne dans la salle de bain, essayant de se faire une ligne dans la salle de bain" parlent bien d'ecstasy et de cocaïne…

Si ce rapport perpétuel avec la drogue choque les fans de la jeune femme, elle vient pourtant de réaliser un record puisque son clip a réuni plus de 10,7 millions de clics sur Vevo lors de ses 24 premières heures. Un exploit détenu jusqu'ici par Justin Bieber et sa chanson Beauty and a Beat…

Etes-vous choqués par les paroles? Trouvez-vous que Miley Cyrus va trop loin?