Jessica (#LPDLA3): Découvrez sa lettre assassine à Geoffrey en intégralité!

La semaine dernière, Jessica, la prétendante que Geoffrey avait préféré à sa favorite depuis le début d’aventure, Cinthia bien sûr, a frappé un grand coup. Au petit déjeuner, la jeune femme a dégainé une lettre qu’elle avait pris soin d’écrire la nuit même et le moins que l’on puisse dire c’est que le ton était cinglant! Une lettre qui précédait son déppart et dont nous n’avions eu que quelques extraits…

En effet, jamais l’émission n’avait connu un tel coup de théâtre! Si Jessica n’était pas la plus appréciée des candidates par le public et c’est peu de le dire, celui-ci lui a néanmoins tiré son chapeau d’avoir en quelque sorte « vengé Cinthia »!  Cette dernière elle-même a reconnu sur Twitter qu’elle jubilait devant la tournure des évènements.

Mais si le seul extrait diffusé avait déjà suffit à provoquer un tel buzz, nombreux sont ceux qui se sont interrogés sur le contenu de la lettre en intégralité! Et bien les petits curieux vont pouvoir remercier nos confrères du Scan Télé sur tvmag.lefigaro.fr qui ont fouiné et se sont procurés la fameuse lettre en intégralité!

Regardez:

«Je salue ta maîtrise de l’adaptation. Tu observes, tu souris, tu blagues, tu complimentes… Cependant, dès que ta proie mord, tu dénigres, tu humilies, tu déshumanises, tu blesses et tu pars. A l’instar de ce que tu pourrais penser, je n’ai pas mordu car je t’ai cerné très rapidement. Sous tes airs faussement sympathiques, j’ai découvert ta vraie nature. En effet, dans la manipulation, tu es peut être bon, mais moi j’excelle. De ce fait, tu ne duperas personne, je suis navrée.

Ton amour propre s’est enfui, ton égo s’est immolé et ton intégrité est en deuil. Dans le piètre spectacle que tu mets en scène et où tu t’octroies le rôle principal, je ne peux être que spectatrice. Je ne donnerai plus la réplique à tes railleries qui ont ce goût âpre de déjà-vu. Pour ta défense, il est dur de respecter autrui lorsqu’on ne se respecte pas soi-même. Mais, pour ta gouverne, cet engouement pour le respect vient justement du fait que tu n’en témoignes aucun.

Toutes ces notions fondamentales que tu n’as pas ont mis à nu la mauvaise personne que tu es vraiment. Rassure-toi, les faibles d’esprit que tu rallies à ta cause ne te démasqueront probablement jamais car au royaume des aveugles, les borgnes sont rois. Et pourtant, lorsque les grands esprits se rencontrent, les masques tombent.

Alors oui, j’ai voulu creuser au-delà de ton physique ingrat afin de voir si une bonne personne était enfouie. Cependant, à défaut de trouver un mec en or, j’ai découvert beaucoup de prétention et de fausses richesses. Il est temps de lâcher ma pioche et la seule raison qui me retient de ne pas t’assommer avec, c’est ma grande ouverture d’esprit. Face à ta bêtise, je réponds par le silence. Mais face au manque de respect, je ne peux que me révolter.

Triste constat que de voir uniquement des filles moches ou idiotes se déplacer pour toi. «N’attaquons pas sur le physique» me diras-tu. Mais quel comble de donner des leçons lorsque toi-même tu ne les appliques pas. Même si, après cette lecture, tu prétendras que mes mots t’indiffèrent, on saura tous les deux que c’est faux, et c’est l’essentiel.

Je te souhaite tout le bonheur possible dans ton monde d’hypocrites où règnent le paraître et la trahison déguisée. Je félicite le grand comédien qui sommeille en toi. À force de trop le fatiguer, il pourrait finir par s’éteindre.

Sans rancune ni animosité, une princesse qui ne sera jamais tienne.»

Voilà qui fait mal…!

Alors, que pensez-vous de l’intégralité de la lettre? Comment auriez-vous réagi à la place de Geoffrey?