Affaire #Nabilla: Les éléments qui accablent la version de Nabilla sur la nuit du drame!

LIRE LA SUITE

Comme vous le savez, Nabilla, avant d’évoquer la violence dont elle serait victime de la part de Thomas, avait affirmé la propre responsabilité de son compagnon quant au coup de couteau que « l’on a souhaité fatal » selon l’avocat du jeune homme et pour lequel elle fait l’objet d’une inculpation pour tentative d’homicide volontaire. Jean-Marc Morandini nous explique les raisons pour lesquelles les enquêteurs ne semblent pas croire en cette version.

Selon les déclarations de Nabilla, Thomas, lors de leur violente dispute, se serait lui-même infligé ce fameux coup de couteau. Seulement voilà, d’après notre confrère, certains éléments semblent décrédibiliser cette version aux yeux de la justice.

Article populaire

Affaire #Nabilla: Les éléments qui accablent la version de Nabilla sur la nuit du drame!

Tout d’abord, le fait que Thomas est gaucher pose un souci quant à l’emplacement du coup de couteau qui a été porté justement sur la partie gauche de son torse.

 

« Il est donc peut probable, même par accident, qu’un gaucher puisse se porter seul un coup sur cette partie du corps. C’est un élément clef dans l’enquête qui laisse supposer que le coup a été porté par une autre personne. » écrit Jean Marc Morandini.

De plus, s’il avait été dévoilé qu’aucune empreinte de Nabilla n’avait effectivement été retrouvée sur le manche du couteau, il s’avère qu’il n’y en a pas non plus de Thomas! Le couteau aurait donc, semble-t-il, été soigneusement essuyé avant d’être jeté par la fenêtre, sans doute pour accréditer la première version donnée par le couple: la version de l’agression par trois individus.

Autant d’incohérences qui, selon notre confrère, semblent jeter le discrédit sur la version donnée par Nabilla…

Et vous, que pensez-vous de ces éléments? Pourraient-ils accabler définitivement Nabilla selon-vous?

MP