#LMvsMonde5 : Julien Tanti se confie sur les ravages du jeu des problèmes

LIRE LA SUITE

Le Marseillais était comme un enfant.

« Deux, trois jours avant, le producteur vient me voir pour me dire que c’est sûrement le bon moment pour lancer le jeu des problèmes. (…) À partir du moment où il me dit ça, je ne dors plus. Ce jeu des problèmes, c’est mon bébé. Il faut que j’assure et que je ne bégaye pas quand je lis les questions. (…) Pendant deux, trois jours, c’est vraiment un travail psychologique pour moi. La production vient me voir pour me dire qu’ils vont faire venir certaines personnes. J’étais comme mon fils quand il ouvre ses cadeaux. (…) Personne ne le savait que Victoria et Milla allaient venir. Moi, je savais qu’elles allaient venir donc j’ai écrit des questions. Mais j’ai mis les papiers dans ma poche parce qu’on ne sait jamais si quelqu’un va en ouvrir un pendant mon absence. J’ai gardé mes questions jusqu’à la fin et après, j’ai mis les papiers dans la panier ! J’avais l’impression que ça allait vraiment marcher entre Greg et Angèle. J’avais l’impression que Greg était heureux. Je ne l’aurais pas mis dans ce jeu des problèmes. Ce soir-là, j’ai tellement été submergé d’émotions que je ne peux même pas dire toutes les questions qui sont sorties ou qui étaient dans des histoires qu’on n’a pas vues. C’était tellement fou que deux personnes viennent en une heure. Nous, à Marseille, on n’est pas rancuniers. On se réconcilie. On n’aime pas trop que les disputes aillent trop loin » confie le chef des Marseillais à nos confrères de Melty.

À lire aussi : #KohLanta : Brice se confie sur les conditions d’hygiène sur le camp : »c’est traumatisant ! »

Et vous, que pensez-vous des confidences de Julien Tanti ?