Nabilla: « Pour mon père, faire de la télé c’est faire la pute ! »

LIRE LA SUITE

Nabilla ne s'est jamais caché d'avoir des rapports pour le moins compliqués avec son père. Alors qu'ils ont réussi à renouer un contact il y a quelques mois seulement après des années de silence, ce dernier ne semble pas pour autant accepter de voir sa fille aussi médiatisée. La jeune femme, si elle a longtemps refusé d'aborder le sujet, semble aujourd'hui prête à se dévoiler un peu plus…

Alors que nous avons tous été émus de voir à quel point Nabilla était bouleversée à la simple écoute de la voix de son père, la jeune femme ayant littéralement fondu en larmes sur le plateau de l'émission "Le Tube" de Canal +, cette dernière vient de faire quelques confidences au magazine Elle.

Article populaire

Les candidats de télé réalité réagissent devant l’affaire #Nabilla!

L'occasion de nous dévoiler un peu plus l'état d'esprit de ce paternel aux idées bien arrêtées.

"Pour mon père, faire de la télé, se maquiller, plaire aux hommes, c'est faire la pute… Je n'ai plus de relations avec lui. Il ne m'a jamais laissée faire ce que je voulais. Adolescente, j'avais envie d'être une femme, de mettre du mascara. Mon père est algérien. Pour lui plaire, je devrais suivre une ligne de conduite qui n'est pas la mienne." 

Et de conclure:

"A ses yeux, je suis comme un vampire que l'on fait fuir avec de l'ail : manque de culture, trop de peau dehors, pas assez couverte."

Difficile de concilier les valeurs et les préjugés de son père avec le chemin professionnel pris par Nabilla.

Espérons pour elle qu'elle parvienne à lui prouver que malgré cette médiatisation, elle reste la pette fille aimante qui n'attend qu'une seule chose: l'amour inconditionnel d'un père.

Que pensez-vous des confidences de Nabilla? Comprenez-vous que ses rapports avec son père puissent la faire souffrir?

M.P