Nabilla: Des fans, furieux de son absence en discothèque, vont faire un scandale à son hôtel!

Aïe! Encore un rendez-vous manqué par la bombe Nabilla! Alors que la it-girl des "Anges" avait déjà planté deux discothèques il y a quelques semaines, elle a apparemment remis ça vendredi soir. Sauf que cette fois-ci, les clients mécontents ne se sont pas contentés de faire circuler une vidéo de critiques et d'insultes, comme l'avaient fait ceux de la discothèque "Le 29" à Faou, ils sont allés bien plus loin, obligeant les forces de l'ordre à intervenir!

C'est "Ouest France" qui dévoile l'affaire ce matin sur son site.

Tout démarre en début de soirée lorsque Nabilla rate le train censé l'emmener à Pont-l’Abbé. Les gérants de la discothèque "Le Showtime" ont donc fait le déplacement jusqu'à la Capitale pour récupérer la bombe et lui permettre ainsi d'assurer son show.

Nabilla est donc arrivée à son hôtel vers minuit, sauf qu'à 3h30 du matin, les clients l'attendaient toujours en boîte et forcément, la pression est montée!

Le dérapage a eu lieu lorsque les gérants de la discothèque ont finalement annoncé que Nabilla ne viendrait pas se produire!

Les clients, furieux, ont donc décidé d'aller eux-même la chercher à son hôtel, le Kyriad de Pont-l'Abbé!

Scandale, cris et insultes fusent dans le hall de l'hôtel lorsque Nabilla, fatiguée, refuse de descendre. Devant un tel déferlement de colère et craignant des dérapages, la gendarmerie a donc été prévenue et est intervenue pour calmer les esprits.

"Ouest France" explique également, concernant le cachet de Nabilla:

"Nabilla aurait demandé un cachet de 6 000 €. Le patron a remis 3 000 €, en espèce, et un chèque de banque certifié de 3 000 € qu’elle a refusé, car ce genre de paiement « ne serait pas accepté en Suisse et qu’elle voulait tout en liquide ».

Le patron de la boîte de nuit aurait donc demandé au manager de la jeune femme de récupérer la somme réglée en espèces, puisque Nabilla ne s’est pas produite.

L’argent aurait été récupéré dans la chambre d’hôtel directement par le patron."

Nul doute que Nabilla ne remettra pas les pieds de sitôt dans le Finistère où c'est donc la deuxième fois qu'elle fait faux-bond à une boite de nuit..

Pourtant, la jeune femme avait été décrite comme très professionnelle par Jeremstar, qui avait organisé une soirée en sa compagnie à Bourges.

Que pensez-vous de la réaction des clients? Comment auriez-vous réagi à leur place?

M.P