Plusieurs candidats vivement critiqués après leur placement de produit pour un site de contrefaçons!

Cet article a été vu fois

Un vent de colère et de polémique souffle depuis hier sur la Toile. En cause? Le placement de produits fait par plusieurs candidats de télé réalité pour un site qui semble n’être en réalité qu’une arnaque…

Des vêtements et baskets « Nike » et « Forever 21« , les toutes dernières collections de make-up « Fenty Beauty by Rihanna » ou encore « Kylie Cosmetics« … le tout à prix promotionnels et ultra alléchants, de quoi faire rêver les fans de télé réalité qui ont découvert le « site américain Brands Private » sur les comptes Snapchat respectifs de Nabilla, Nikola Lozina, Carla Moreau ou encore Julien Tanti!

Un placement de produit parmi d’autres… à un détail près! Ce fameux site a rapidement fait l’objet de la suspicion et des mises en garde de nombreux internautes puisqu’il ne proposerait que des contrefaçons! Plusieurs éléments ont alerté les internautes, notamment le fait que Kylie Jenner avait précisé en personne sur son compte Snapchat n’avoir aucun revendeur et ne proposer à la vente ses produits de maquillage que sur son site officiel! De même pour Rihanna dont la collection n’est disponible en France et en Europe que chez Sephora, en dehors de son propre site officiel.

Un internaute est même allé bien plus loin dans sa recherche, dénonçant le fait que ce soi-disant site américain fraichement créé serait en réalité basé à Paris. Regardez:

Il s’avère que dans les heures qui ont suivies la publication de ces Snaps promotionnels, ces derniers ont tous été supprimés par les candidats qui les avaient postés et ce alors même que des commandes en ligne avaient déjà été passées par leurs fans:

Evidemment, nous ne nous en sommes pas arrêtés là et nous avons donc joint Magali de l’agence Shauna Events dont dépendent Nabilla, Nikola, Carla et Julien. Et il semble que comme bien d’autres agences avant elle, elle ait été victime d’un collaborateur peu scrupuleux.

Magali nous a en effet confié en exclusivité avoir été « contactée par celui-ci en début de semaine, numéro de siret américain et contrat à l’appui, et ce afin de lui passer commande pour des publications promotionnelles. Un site « outlet » (de destockage, nldlr), comme il en existe énormément aux Etats-Unis » et un début de collaboration somme toutes assez classique.

Seulement voilà, juste après la publication des Snaps par les 4 candidats, Magali a également été « alertée sur Twitter de l’éventualité que les produits proposés ne soient que des contrefaçons » et elle a évidemment immédiatement réagi.

« Je l’ai appelé et je lui ai demandé les contrats qu’il avait avec les marques. Il doit me les envoyer aujourd’hui. Je lui ai fais un message et lui ai dit « Je ne prendrai pas le risque de mettre en danger mes influenceurs, donc tant que je n’ai pas vos contrats avec les marques, je fais supprimer les snaps et on reprend éventuellement lorsque j’ai les contrats. » Donc c’est ce que j’ai fait immédiatement. »

Ne souhaitant prendre aucun risque, ni pour son entreprise ni pour les internautes ciblés par ce placement de produits, Magali nous a ensuite confié avoir fait des recherches toute la nuit avec son équipe au sujet de ce site et avoir pris certaines mesures:

« Mon avocat a déjà fait un mail à la DDGCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) afin de signaler une suspicion de fraude. Nous avons également prévenu le site de paiement en lui demandant de bloquer toutes les transactions pour cette même raison. J’attends jusqu’à midi et s’il s’agit effectivement de fraude, nous déposons une plainte pour escroquerie contre cet homme! »

Réputée pour son professionnalisme, Magali ne compte donc clairement pas en rester là.