Emilie (#SS9): Victoire historiquement dramatique, entre terreur et larmes pendant les #AttentatsdeParis …

Cet article a été vu fois

Oui, nous sommes un site d’actualité people traitant principalement de la télé réalité. Oui, ce matin, nous pensions faire plaisir à notre lectorat en consacrant notre premier article au vainqueur de la neuvième saison de Secret Story. Mais, non, en ce 14 novembre 2015, vous vous en doutez, nous n’allons pas nous étaler sur cette finale, sur l’ambiance de fête qui régnait sur le plateau de TF1 jusqu’à ce que, à quelques kilomètres de là, résonnent les premières déflagrations, ni même sur la victoire d’Emilie, annoncée finalement sur le compte Instagram de son frère, Loïc


Une finale et une victoire futiles et malgré tout, force est de le constater, historiquement dramatiques, entre terreur, sang et larmes pendant les terribles attentats de Paris.

L’année 2015 avait tristement commencé avec le drame de l’attentat survenu au siège de Charlie Hebdo…la fin de l’année s’annonce tout aussi dramatique pour le peuple Français.

Hier soir aux alentours de 21h, une vague d’attentats terroristes sans précédents ensanglantait la Capitale et ce, sur 6 lieux différents allant du Stade de France au coeur de Paris. Ce matin, le bilan est lourd: 127 morts, dont plus de 80 victimes au Bataclan durant le concert d’un groupe de hard rock américain, et près de 250 blessés dont 99 dans un état d’urgence absolue

 

 

« Carnage« , « Scène de guerre« , « Massacre« …les mots employés par les témoins rescapés et traumatisés font froid dans le dos. La france et le monde entier sont sous le choc.



 

 

Bilan réalisé par nos confrères du site Libération.fr:

 

« Bataclan: des dizaines de morts

Au Bataclan, boulevard Voltaire (XIe arrondissement), où se déroulait un concert de rock, plusieurs hommes armés, à visage découvert, ont ouvert le feu dans la salle de spectacles aux cris de «Allah Akbar», selon un témoin, tuant des dizaines de personnes au cours d’une prise d’otages de près de trois heures.

L’assaut a été lancé par la police peu avant 0h30 et s’est terminé vers 1 heure. Bilan, des dizaines de morts, dont quatre assaillants.

Rue de Charonne: 18 morts

A l’est du XIe arrondissement, rue de Charonne, 18 personnes ont péri dans une scène de guerre.

Un homme dit avoir entendu des tirs pendant «deux, trois minutes», «des rafales». «J’ai vu plusieurs corps à terre, ensanglantés. Je ne sais pas s’ils étaient morts», lâche-t-il. Selon lui, un café et un restaurant japonais ont été la cible des tirs, juste en face du foyer Palais de la femme.

Rue Alibert: au moins 12 morts

Dans le Xe arrondissement voisin, une fusillade a éclaté à l’angle des rues Bichat et Alibert, sur la terrasse du restaurant Le Petit Cambodge. Bilan: au moins douze morts, selon différentes sources.

«C’était surréaliste, tout le monde était à terre, personne ne bougeait», a relaté une femme témoin des faits.

«C’était très calme, les gens ne comprenaient pas ce qui se passait. Une fille était portée par un jeune homme dans ses bras. Elle avait l’air morte», a-t-elle ajouté.

Rue de la Fontaine au roi: 5 morts

A quelques centaines de mètres, rue de la Fontaine au roi (XIe arrondissement), à proximité de la place de la République, la terrasse d’une pizzeria, La Casa Nostra, est visée. Cinq personnes ont été abattues par plusieurs rafales d’une «mitrailleuse automatique», selon Mathieu, 35 ans.

Stade de France: 1 mort

L’attaque s’est produite vers 21h20 au Stade de France, au nord de Paris, où trois explosions ont retenti autour de l’enceinte sportive pendant le match amical France-Allemagne, devant 80 000 spectateurs. Quatre personnes, au moins, sont mortes, dont trois assaillants présumés.

Deux explosions ont eu lieu rue Jules-Rimet, à Saint-Denis: au moins l’une des deux est l’oeuvre d’un kamikaze qui a lui-même trouvé la mort en se faisant sauter avec une ceinture explosive, l’autre est d’origine inconnue. La troisième a eu lieu à La-Plaine-Saint-Denis, près d’un restaurant McDonald’s, également à proximité du stade.

François Hollande, sur place, a été immédiatement évacué, alors que les entrées et sorties du stade ont été aussitôt bouclées. Le match s’est poursuivi jusqu’au bout, et le public a finalement été évacué dans un calme relatif.

Boulevard Voltaire

Une attaque a également eu lieu boulevard Voltaire, de l’autre côté de la place de la République. Le kamikaze est mort. »

Bilan à 6h ce matin, réalisé par nos confrères du site Le Figaro.fr:

« Le point sur la situation à 6 heures

 
o Au moins 126 morts, plus de 200 blessés. Le bilan, très lourd, est encore incertain. Le procureur de Paris a parlé de 18 morts rue de Charonne, 5 morts rue de la Fontaine au Roi, et au moins 12 morts rues Alibert/Bichat. Quatre personnes sont mortes dans le secteur du Stade de France, dont «sans doute trois terroristes», selon des sources policières. Il y a aussi des «dizaines de morts» au Bataclan. On dénombre aussi 83 blessés en urgence absolue et 132 blessés en urgence relative, selon les sources du Figaro.

 
o Des fusillades sont survenues sur cinq sites à Paris intra-muros vendredi soir dans les Xe et XIe arrondissements de la capitale. Plusieurs terrasses de bars et de restaurants ont été balayées par des rafales de balles. Ont été visés le bar La Belle équipe rue de Charonne, le bar Le Carillon et le restaurant Le Petit Cambodge à l’intersection des rues Bichat/Alibert, la terrasse de la pizzeria La Casa Nostra rue de la Fontaine au Roi. Une autre fusillade s’est produite boulevard Voltaire. Enfin, des terroristes ont pénétré dans la salle de concerts duBataclan.

 
o Des explosions près du Stade de France. Il y a eu trois explosions vers 21h20 près du Stade de France à Saint-Denis, où se déroulait le match France-Allemagne. Chacune de ces explosions a été causée par des individus qui se sont fait exploser, selon plusieurs sources policières. François Hollande, qui assistait au match, a été évacué.

 
o Une prise d’otages, puis un assaut donné au Bataclan. Il y avait 1500 personnes présentes à l’intérieur de la salle de spectacle, où se déroulait un concert de rock, lorsque quatre terroristes y ont fait irruption, tirant sur le public puis organisant une prise d’otages durant trois heures. L’assaut des forces de l’ordre a été donné peu avant 0h30 et s’est achevé vers 1 heure. Les quatre assaillants sont morts, dont trois en actionnant leurs ceintures d’explosifs. Un autre terroriste s’est fait exploser non loin, sur le boulevard Voltaire.

o L’État d’urgence est décrété en France, des contrôles aux frontières. François Hollande a annoncé dans une intervention télévisée ces mesures, en réaction à des attaques terroristes «sans précédent». Le président de la République a demandé des «renforts militaires». 

o Equipements, établissements…tout restera fermé à Paris. Tous les équipements de la ville de Paris seront fermés ce samedi : écoles, musées, bibliothèques, gymnases, piscines, marchés…Toutes les manifestations ont été annulées. L’ensemble des établissements scolaires et universitaires d’Ile-de-France sont fermés également.


 
o Les transports franciliens fonctionnent ce samedi, seules 11 stations de métro restent fermées. Un numéro vert d’information a été mis en place: 0800406005.

 

o Aucune revendication. Plusieurs survivants de la prise d’otage du Bataclan racontent que l’attaque s’est faite sous les cris de «Allah Akbar». «Nous savons qui sont criminels, qui sont ces terroristes», a dit François Hollande. »

 

🚨 🚨 🚨 🚨 🚨 🚨 🚨 🚨 🚨 🚨 🚨 🚨 🚨

IMPORTANT: Plus que jamais, nous appelons à la solidarité!

Manifestez-vous sur DONDUSANG.PARIS afin de venir en aide aux blessés en donnant votre sang! 

 

 

 




Sachez par ailleurs que:

Pour toute information, un numéro vert a été mis en place:

 

0800 40 60 05


Pour apporter vos témoignages afin d’aider à l’enquête, un numéro vert « Alerte Attentats » a également été mis en place :


197

 

Enfin, pour toute information, pour témoigner ou pour déposer un avis de recherche pour l’un de vos proches:

securite.interieur.gouv.fr :

 

 





La rédaction de GOSSIP.fr compatit à la tristesse et à la douleur de tous ceux qui ont perdu des proches lors de ces terribles attentats, de ceux qui ont assisté à ces atrocités, de ceux qui y ont survécu mais resteront marqués à jamais par la terreur et les hurlements, les bruits de tirs et d’explosions….

Les mots nous manquent et ne suffisent pas à exprimer à quel point nous avons le coeur lourd…