Affaire Morandini: L’animateur dénonce un coup monté par Fogiel et Delormeau!

Cet article a été vu fois
Affaire Morandini: L'animateur dénonce un coup monté par Fogiel et Delormeau!

Il avait été annoncé que Jean-Marc Morandini s’exprimerait ce mardi 19 juillet sur le scandale dans lequel il est impliqué depuis la semaine dernière après la publication d’une enquête des Inrocks dénonçant des pratiques douteuses dont il serait l’auteur. L’animateur a donc pris la parole comme prévu et ses déclarations agitent de nouveau la Toile. Entre démenti et nouvelles accusations, Jean-Marc Morandini tient fermement sa position: tout cela n’est qu’un complot destiné à lui nuire…

En effet, c’est lors d’une conférence de presse que Jean-Marc Morandini, mis en cause par des témoignages accablants à travers l’enquête publiée par Les Inrocks, s’est enfin exprimé à ce sujet. Des accusations d’incitation à la nudité ou à la masturbation qu’il aurait proférées lors de castings avec de jeunes aspirants comédiens pour la série Les Faucons (produite par NZPP, société de production de Jean-Marc Morandini), il nie tout en bloc, très remonté:

« Tout cela est monté en épingle. (…) On veut me tuer! Je suis obligé de venir me justifier sur ma vie privée. Je n’ai jamais forcé quiconque à avoir des relations sexuelles avec moi. Je n’ai jamais couché avec un mineur. (…) Evidemment, il y a eu des maladresses et je suis en train de m’en occuper, mais franchement tout cela est monté en épingle de façon pitoyable pour faire du sensationnel! Maintenant, ça suffit. »

Mais ce qui a surtout surpris c’est l’explication donnée par Jean-Marc Morandini pour expliquer l’existence même de ce scandale. L’animateur dénonce un coup monté par Marc-Olivier Fogiel et ce, avec l’aide de Matthieu Delormeau.

Munis de constats d’huissiers et de messages envoyés par Marc-Olivier Fogiel, il raconte que ce dernier l’aurait menacé à diverses reprises:

« Pour faire simple, j’arrêtais de parler de ses mauvaises audiences, ou il faisait sortir dans la presse des saloperies sur moi », affirme-t-il. « Ce sont ses menaces qui ont été constatées par huissier et c’est lui qui a reçu la mise en demeure, et c’est contre lui que je vais porter plainte au pénal ».

Quant à Matthieu Delormeau, dont les retweets à l’émergence du scandale ne laissaient aucun doute sur l’image qu’il a de Jean-Marc Morandini, il aurait d’après ce dernier construit tout un dossier fait de victimes et de témoignages, à l’image de celui de Chris Bieber, qui  a jeté un nouveau pavé dans la mare et est venu s’ajouter à ceux des comédiens postulants déjà recueillis .Un complot mis en place avec l’aide de leur « complice » Mathieu Pigasse à qui appartient Les Inrocks affirme l’animateur.

« Nous vivons une grande première en France, un assassinat public où tout le monde participe sans preuves« . assène Jean-Marc Morandini qui prévoit donc de déposer plainte contre Marc-Olivier Fogiel, Matthieu Delormeau et Chris Bieber.

Marc-Olivier Fogiel n’a pas attendu un seconde avant de réagir et d’annoncer qu’il allait à son tour porter plainte contre Jean-Marc Morandini pour « dénonciation calomnieuse » et « diffamation ».

« C’est une tentative de diversion classique et pathétique, un écran de fumée minable », a-t-il conclut, précisant qu’il était « serein et calme » face aux accusations de Jean-Marc Morandini.

Quant à Matthieu Delormeau, il a réagi au moment où nous bouclions notre article, regardez:
m1 m2
Nul doute que cette affaire fera encore parler d’elle…d’autant que bon nombre de journalistes sont repartis avec de nombreuses interrogations sur des faits troublants mis en lumière par l’enquête des Inrocks et qui n’ont pas été abordés lors de la conférence de presse. En l’occurrence, la fameuse « Catherine Leclerc » censée être la directrice de casting à l’origine des mails parfois tendancieux envoyés aux postulants et dont il s’était avéré qu’elle n’existait non seulement pas physiquement mais dont la photo de profil avait été volée à une musicienne belge prénommée Sophie.
Que pensez-vous des accusations de complot lancées par Jean-Marc Morandini pour expliquer le scandale provoqué par l’enquête des Inrocks?